À propos de HZV

HZV a bien des noms (hackerzvoice, the hackademy, hzv) et a pris bien des formes (journal, manuel, communauté), mais comme on pouvait s'amuser à le lire régulièrement à l'époque de sa création et de ses déboires :

HZV will never die !

 

Et le temps aura donné raison à cette phrase car nous existons depuis plus de 10 ans maintenant. Voici notre histoire.

 

En 2000, le premier hackerz voice est sorti  dans les kiosques. Titrant « Des pirates livrent leurs secrets », le rédacteur en chef de l'époque « Dvrasp » avait écrit simplement dans son édito :

« Hackerz voice n'est pas un journal clandestin et n'a donc pas raison de se cacher ».

 

Le navire était lancé dans sa croisade avec à son bord un équipage de passionnés. L'équipe à Fozzy comme on pouvait parfois le lire dans le journal. Diverses péripéties ont dû être surmontées durant les années qui ont suivi le premier numéro.  Hackerz voice tira sa révérence en 2002 pour donner  place à « the hackademy journal » suite à un article qui avait donné lieu à une enquête et à la saisie du matériel dans les locaux du journal. A  cette époque le journal était tiré à 60 000 exemplaires pour arriver en 2006 à une cadence de 10 000 exemplaires, qui allaient sonner la fin du journal.

 Mais durant toutes ces années, une communauté s'est formée ainsi que des liens d'amitiés forts autour des valeurs qui ont toujours été défendues chez HZV : démystifier, éduquer et partager. HZV, hackerz voice, the

hackademy avait déjà réussi sa première mission : rassembler autour du hacking.

 La société éditrice déposa le bilan en 2006 et l'un des fondateurs de Sysdream, Paolo Pinto aka Crashfr racheta les droits sur hackerz voice, lui qui  était l'un des plus actifs dans cette communauté. Il avait eu aussi l'idée de créer en 2003 sous la bannière hacker voice : « la nuit du hack » qui allait devenir  11 ans plus tard, la plus grosse conférence de hacking française.

Il ne souhaitait donc pas voir ce navire couler et devoir remettre en cause ce slogan qu'il avait tant défendu durant ces 6 ans, avec ses frères d'armes.  La communauté avait ainsi repris le large avec à son bord un nouveau capitaine : CrashFr et s'était rebaptisée de son nom d'origine « Hackerz voice » aka HZV.

 En 2011, CrashFr  initia avec  la team en place, le passage de Hackerz voice en association loi 1901 afin d'évoluer vers une vraie structure et apporter une autonomie à cette communauté.

 

Mars 2013, L'association HZV est née. Prête à faire entendre sa voix aux confins des réseaux.

HZV will never die !